Quand ?
Quand ?

Village de Saint André d'Embrun

Demande de réservation(s)
Votre demande sera envoyée à vos :
    Vous recevez une copie de chaque demande par email !
    4 + 0 =
    Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

    Saint-André d’Embrun, c’est où ?

     

    Saint-André d’Embrun est une commune des Hautes-Alpes située au nord d’Embrun. Son territoire est loin d’être homogène, en témoigne le dénivelé entre son point le plus bas (796 mètres) et son point culminant (2 934 mètres) ! La partie occidentale, où se trouve la plus grande partie de la trentaine de hameaux, appartient à la rive gauche de la vallée de la Durance. En revanche, à l’est, le paysage est montagneux avec, entre autres, le mont Orel et les pics de Saint-André et de Chabrières. Entre les deux s’étend la Forêt de Saluces. Le bourg principal est celui où se situe l’église Saint-André et son clocher de style lombard. On compte environ 650 habitants à Saint-André d’Embrun. Si la commune est légèrement à l’écart de la retenue de Serre-Ponçon, la plupart des hameaux disposent d’une magnifique vue plongeante sur le lac.

     

    Que faire à Saint-André d’Embrun ?

     

    Je l’ai déjà dit, une grande partie du territoire de la commune de Saint-André d’Embrun est occupée par la Forêt de Saluces. Composée essentiellement de conifères, elle s’étend sur près de 1 300 hectares. Bien évidemment, c’est un lieu propice à la randonnée, notamment l’été où l’on appréciera ses sentiers ombragés. Les amateurs pourront observer sa faune et sa flore caractéristiques de la région. Si vous poussez votre promenade jusqu’à la crête, vous pourrez alors découvrir la petite chapelle du hameau des Florins.

     

    Au hameau des Minsses, au sud du noyau principal, La P’tite Grande Ferme est l’un de mes restaurants préférés de Serre-Ponçon. Tout d’abord par son cadre, une ancienne bergerie voutée, mais aussi pour sa terrasse ombragée. Et dans l’assiette, Clémentine concocte des plats raffinés mettant en valeur l’excellence des produits locaux. À vrai dire, je ne dois pas être la seule à apprécier cette adresse et je vous recommande vivement de réserver votre table, surtout l’été…

     

    Pas très loin, au hameau des Celliers qui porte joliment son nom, c’est la viticulture qui est mise à l’honneur. En effet, le hameau incarne particulièrement cette activité qui reste très importante dans la région. Outre les domaines, vous pourrez découvrir l’alambic à l’occasion des visites guidées qui sont régulièrement proposées.

     

    Si Saint-André d’Embrun n’est pas au contact direct de la retenue d’eau de Serre-Ponçon, la commune possède un petit lac naturel qui fait face au Parc des Écrins. Le lac de Siguret, au nord-ouest, non loin du hameau éponyme, est implanté sur un plateau de verdure. Pêche, pique-nique ou tout simplement sieste au soleil dans un cadre paysager magnifique, le lac est aussi le point de départ de nombreuses balades.

     

    En hiver, la proximité immédiate des stations de ski de Risoul, de Vars et de Chalp, implantées sur les communes voisines, fait de Saint-André d’Embrun un lieu de séjour stratégique. Ski nordique ou ski alpin, vous avez l’embarras du choix avec ces domaines. De quoi varier les plaisirs, mais aussi les pistes !

     

    Où dormir à Saint-André d’Embrun ?

     

    Les hameaux de Saint-André d’Embrun sont idéalement situés pour des vacances à Serre-Ponçon. La ville voisine d’Embrun pour les animations, la forêt de Saluces pour les randonnées, les domaines skiables rapidement accessibles, le lac de Siguret ou celui de Serre-Ponçon, sont autant d’atouts pour un séjour réussi dans la région. L’offre d’hébergements y est diversifiée, mais je vous recommande tout particulièrement d’opter pour l’une des locations saisonnières qui vous permettront de profiter pleinement de Saint-André d’Embrun !

    Message d'information